Israël a bombardé la bande de Gaza cette nuit

© photo news.

Israël a bombardé dans la nuit de mercredi à jeudi des positions du Hamas dans le nord de la bande de Gaza, a annoncé la défense israélienne sur Twitter. Ces frappes aériennes constituent une réponse au ciblage de ses positions dans la ville de Sderot, a indiqué l'armée.

Plusieurs bâtiments ont été touchés, notamment des "infrastructures terroristes" dans un complexe militaire et des installations d'armement.

60 morts lundi à la frontière
Lundi, les soldats israéliens avaient abattu 60 personnes à la frontière avec la bande de Gaza, la plupart étant des membres du mouvement palestinien Hamas, considéré comme terroriste par Israël.

Une représaille suite à des tirs à Sderot
Cette attaque survient en représailles à des tirs contre ses soldats et contre la ville de israélienne de Sderot, selon la même source.

"L'armée a visé des cibles du mouvement terroriste Hamas dans le nord de la bande de Gaza, notamment des infrastructures terroristes et des ateliers de fabrication d'armes", affirme le communiqué.

Des chars israéliens avaient frappé mercredi plusieurs positions du Hamas dans la bande de Gaza, en réponse à des tirs d'armes à feu.

Une maison de la ville israélienne de Sderot avait été endommagée mercredi par des tirs de mitrailleuse lourde en provenance de Gaza, sans faire de blessés, avait rapporté la police. 

Manifestations
Ce raid se déroule après des semaines de manifestations massives et des affrontements sanglants à la barrière séparant Gaza d'Israël, qui ont culminé lundi avec la mort de 60 Palestiniens tués par des soldats israéliens. 

Depuis un mois et demi, des milliers, parfois des dizaines de milliers de Gazaouis manifestent contre le blocus israélien et pour le droit des Palestiniens à revenir sur les terres qu'ils ont fuies ou dont ils ont été chassés à la création d'Israël en 1948. 

Depuis 2008, Israël a livré au Hamas trois guerres à Gaza.

Par: rédaction 17/05/18 - 06h51