Le magicien Edmilson met Anderlecht à ses pieds

© photo news.

Avec un doublé, Edmilson a marqué le Clasico de son empreinte. Le Belgo-Brésilien a offert la victoire au Standard au Parc Astrid (1-3). Un succès qui permet aux Rouches de dépasser Anderlecht au classement. La course au titre est totalement folle. Avant Charleroi-Bruges, le Standard n'est plus qu'à une unité de la première place.

Le match

En jouant avant Bruges, Anderlecht et le Standard savaient qu'ils pouvaient frapper un grand coup en cas de victoire. Le trident offensif rouche l'avait compris et a offert la victoire aux siens. 

Le début de rencontre est animé: les Mauves démarrent pied au plancher, aucun round d'observation n'est à signaler. Lazar Markovic et Ryota Morioka se créent deux belles possibilités mais ne concluent pas. Le Standard plie sans rompre dans ce premier acte marqué par une pluie de cartons jaunes avant la pause.

En seconde période, le Standard réussit à faire ce qui a manqué aux Mauves en première période. Dès la reprise, Edmilson part seul en contre-attaque et trompe Sels (0-1, 48e). Dans la foulée, Emond reçoit un caviar du Belgo-Brésilien et fait le break de la tête (0-2, 51e). Les Rouches filent vers une victoire impensable après le premier acte.

Sur une action confuse, Teodorczyk relance le suspense en réduisant la marque (1-2, 62e). Anderlecht pousse pour revenir mais se fait à nouveau surprendre en contre-attaque à la 78e. Carcela offre le doublé à Edmilson (1-3, 78e). Bruges peut trembler avant son match contre les Zèbres: le Standard n'est plus qu'à un point des Blauw en Zwart.

© belga.
© photo news.
© photo news.
© photo news.

L'homme du match

Edmilson
Who else, serait-on tenter de dire ? Junior Edmilson a encore été sompteux dans ce Clasico. Avec deux buts et un caviar, le Belgo-Brésilien a été le cauchemar de la défense anderlechtoise. Le milieu offensif liégeois vient d'inscrire son septième but en PO1. Des statistiques d'un buteur hors pair. "Comme chaque match, on fait une bonne deuxième mi-temps après une bonne discussion dans le vestiaire", résume-t-il.

© photo news.

Le fait de match

La première mi-temps des Mauves
Pendant 45 minutes, Anderlecht a dominé son sujet. Les Mauves ont eu la possession et les occasions pour passer devant en première période. Quand on sait que le Standard marque facilement en deuxième mi-temps, il était primordial pour les hommes de Vanhaezebrouck de marquer durant leur temps fort. Mais les Mauves ont échoué, à l'image des loupés de Morioka et Markovic. Le Standard a fait le gros dos et a tué le match dès l'entame de la seconde période.

© photo news.

Le tweet

La statistique

23
A la fin de la phase classique, le Standard comptait 23 points de retard sur Bruges. Après la division des points et huit journées, les Rouches ne sont plus qu'à une unité de la première place. Renversant.

© Capture d'écran.

La déclaration

 
Si tu ne marques pas en play-off 1, tu ne peux pas devenir champion. Encaisser deux goals sur contre-attaque, ce n'est pas possible !
Leander Dendoncker
© belga.

La question

Edmilson va-t-il aller au Mondial?
La question mérite d'être posée quand on voit les play-offs de feu que fait Edmilson cette saison. Le Belgo-Brésilien a inscrit sept buts dans ce mini-championnat qui se dispute entre les six meilleures équipes du royaume. De quoi intéresser Roberto Martinez avant d'annoncer ses 23 pour la Coupe du Monde. Le hic, c'est qu'Edmilson n'a pas presté à ce niveau durant la phase régulière. Pourra-t-il garder ce niveau dans un gros mois ?

© belga.

Par: rédaction 10/05/18 - 16h29