Coup de tonnerre à Wimbledon: Federer sorti par Anderson

© ap.

Federer ne gagnera pas son neuvième sacre à Wimbledon cette année. Le champion suisse a été sorti en quarts de finale du tournoi londonien par le Sud-Africain Kevin Anderson en cinq manches (2-6 6-7 7-5 6-4 13-11). Ce dernier n'avait pas encore réussi à prendre le moindre set à "Rodgeur" en quatre confrontations. Anderson affrontera le vainqueur du match Isner/Raonic en demi-finales.

Federer, 36 ans, lauréat de son vingtième titre majeur en janvier à Melbourne, n'avait plus perdu avant le dernier carré dans son jardin anglais depuis 2013 et sa défaite dès le 2e tour face à l'Ukrainien Sergiy Stakhovsky.

Surprise de taille
Anderson, 32 ans, finaliste de l'US Open l'an passé, disputait son premier quart de finale à Londres. Pour s'imposer, le Sud-Africain, a fait parler la poudre sur sa mise en jeu (28 aces) et a multiplié les coups gagnants (65 au total).

Federer a perdu son premier set à Wimbledon depuis 2016 en cédant la troisième manche à son adversaire. La dernière fois que l'homme aux 20 titres majeurs a lâché un set sur le gazon du All England Club, c'était il y a deux ans, lors de la demi-finale perdue, en cinq manches, devant le Canadien Milos Raonic.

Autre fait marquant, le Bâlois n'a pas disputé son match sur le Centre court. Cela n'était plus arrivé son quart de finale en 2015.

Une balle de match manquée
Federer a remporté le premier set sans encombre (2-6). Dans le deuxième, il a concédé un premier break depuis sa demi-finale 2017 remportée contre Tomas Berdych, mais a réussi à empocher la manche au tie break (5/7). Le tournant du match s'est joué dans le troisième set. Federer a manqué une balle de match à 5-4, sur le service de son adversaire. Ce dernier a poursuivi sur sa lancé pour s'adjuger le troisième set 7-5. Il est ensuite revenu à égalité 2 manches partout (6-4).

Dans le set décisif, Federer a manqué une balle de break à 3-4. Aucun joueur ne parvenant à prendre le service de son adversaire, le set décisif est resté en équilibre jusqu'à 11-11. Anderson a alors réussi à faire le break avant de remporter la rencontre sur sa première balle de match. 

"Sans voix"
Anderson était sous le choc après sa remontée fantastique face à l'octuple vainqueur de Wimbledon. "Je ne sais pas quoi dire", a commencé le Sud-Africain à la BBC. "Ce fut une rencontre très spéciale. J'ai éliminé Roger Federer, je m'en souviendrai toute ma vie. C'est pour ce genre de résultat que j'ai mis autant d'énergie dans mes entraînements tous les jours. Je voulais être en mesure de rendre cela possible. Je suis très heureux."

Le Sud-Africain se retrouve pour la première fois en demi-finale au All England Club. "Je ne veux pas m'arrêter ici. Je me suis donné une opportunité unique de disputer la finale dimanche. J'espère qu'il me reste encore deux matchs à Wimbledon", a expliqué Anderson. 

Le tennisman de 32 ans est revenu de nulle part après avoir été mené de deux sets. "Lorsque j'ai perdu les deux premiers sets, j'ai continué à me battre. Je me suis toujours encouragé, j'étais convaincu que c'était ma journée. C'est ce qui m'a aidé à jouer de mieux en mieux. Vous devez être dans cet état d'esprit lorsque vous jouez contre Federer. Si vous doutez, comme je l'ai fait dans le premier set, vous n'avez aucune chance."

En demi-finale, Anderson affrontera le vainqueur du match opposant le Canadien Milos Raonic (ATP 32/N.13) à l'Américain John Isner (ATP 10/N.9), prévu dans la foulée sur le court N.1.

© reuters.
© reuters.
© afp.
© reuters.
© photo news.
© ap.
© ap.
© reuters.
© afp.
© reuters.

Par: rédaction 11/07/18 - 18h30