Gros coup de coeur pour une "Jeune et Jolie" prostituée

© DR.

"Jeune et Jolie" de François Ozon se penche sur la prostitution étudiante. Un film très réussi pour lancer la compétition en beauté!

Isabelle a 17 ans. Elle est d'une beauté incroyable, de celle qu'on ne voit que lors de la transition de l'enfance à l'âge adulte. Elle est a la recherche de sensations, de nouvelles expériences. Après les cours, elle laisse des inconnus rencontrés sur Internet prendre possession de son corps. Elle ne sait pas vraiment pourquoi elle se prostitue: elle n'a pas besoin d'argent, elle n'a aucun vide à combler, elle s'entend bien avec sa mère et son beau-père, elle a perdu sa virginité à un âge tout à fait normal, dans les bras d'un garçon pas forcément très doué mais gentil, parce qu'il fallait bien que ça se fasse. Elle n'a pas de blessures à panser. Elle en a envie, c'est tout.

Voilà le pitch de "Jeune et jolie", deux mots qui résument admirablement bien Marine Vacth, aux traits à la fois enfantins et tellement féminins qu'aucun homme ne peut y être insensible. François Ozon livre un film troublant et émouvant. Plutôt que de verser dans la facilité et d'expliquer le comportement et les choix de vie d'Isabelle par l'absence d'un père ou autre volonté de s'affirmer, il la dessine mystérieuse, mélancolique. Isabelle traverse la vie tranquillement, sans vague. Elle rit avec son petit frère, s'entend bien avec sa mère et son beau-père, a des amis au lycée. Une jeune fille comme les autres, qui aime se mettre un peu plus en danger peut-être.

© DR.

Découpé en quatre saisons et en quatre chansons de François Hardy (excellent choix de chansons), le film touche une corde sensible. Jamais glauque même si le sujet peut l'être, il s'intéresse à la découverte de la sexualité, aux fantasmes, aux hormones en ébullition de l'adolescence, aux rapports intimes qui définissent une personnalité.

En été, quand les corps se dévoilent au soleil, Isabelle se fait dépuceler par un garçon de son âge. Elle ne ressent rien: la Marine qu'elle était avant le sexe d'un homme en elle la regarde faire sans émotion. En automne, elle rencontre des hommes dans des hôtels, des voitures, certains sont rudes, d'autres tendres. L'hiver la fait arrêter ses activités: un client plus âgé est mort d'une crise cardiaque en lui faisant l'amour. Sa mère va apprendre l'activité extrascolaire favorite de sa fille et tomber des nues. Géraldine Pailhas est admirable en maman dépassée: elle ne comprend pas pourquoi Isabelle a fait ça. Elle ne comprend pas qu'il n'y a rien à comprendre. La famille idéale est ébranlée, la peur s'installe, le regard sur l'autre change. Le printemps vient enfin. Il est synonyme de renouveau. Ou pas...

"Jeune et jolie" a lancé la compétition en beauté. Marine Vacth est la première révélation féminine du Festival.

© epa.

Par: Déborah Laurent 16/05/13 - 13h57