Un chien meurt en vol après avoir été placé dans le compartiment à bagages

Maggie Gremminger a été témoin d'un petit drame lors d'un vol reliant Houston à New York. Une hôtesse de l'air a demandé à une passagère dans l'avion de ranger le sac qui contenait son chien dans le compartiment au-dessus de sa tête. Le sac bloquait une partie de l'allée. Au départ, la femme qui n'a pas été identifiée et qui voyageait avec un bébé et une petite fille a refusé de s'exécuter mais elle n'a pas eu le choix. Elle a donc mis son chien dans le compartiment destiné aux bagages à main.

Maggie Gremminger se souvient dans les colonnes du magazine People avoir été "stupéfaite". Elle comprend cependant pourquoi la propriétaire du bouledogue français s'est exécutée. "L'agent de bord est la figure d'autorité, à qui l'on doit faire confiance. Je me disais qu'il y avait peut-être un système de ventilation spéciale."

Le chien a aboyé trente minutes avant de se taire. Quand la dame a récupéré son animal une fois l'avion posé au sol, elle n'a pu que constater son décès. "Un inconnu a tenu son bébé et elle s'est assise sur le sol. Elle tenait son chien et se balançait d'avant en arrière. Sa fille pleurait aussi", explique Maggie. "C'était horrible."

United Airlines estime qu'il s'agit d'un accident "tragique" qui n'aurait "jamais dû se produire". "Nous assumons l'entière responsabilité de cette tragédie", a déclaré la compagnie dans un communiqué.

Les petits chiens sont admis à bord chez United: leur propriétaire doit s'acquitter de 125 dollars de frais. L'animal doit rester dans un petit sac qui doit tenir sous le siège en face du passager et rester là tout au long du vol.

Par: Deborah Laurent 14/03/18 - 04h45