Une erreur aux caisses automatiques chez Ikea et c'est le drame

© reuters.

Chez Ikea, les caisses automatiques exigent la plus grande attention. La moindre erreur peut en effet prendre des proportions inattendues. Une jeune cliente l'a appris à ses dépens. Elle a raconté sa terrible mésaventure sur Twitter.

Le 1er octobre dernier, Émilie se rend chez Ikea à Strasbourg avec son père pour acheter quelques bocaux en verre. Ils choisissent de passer par les caisses automatiques pour gagner du temps. C'est à cet instant que tout bascule. Au moment de scanner ses articles, Émilie ne distingue pas qu'il s'agit de deux articles différents: le pot en verre ET le couvercle doivent en effet être achetés séparément. 

Accusés de "vol"
Interceptés par un vigile, la jeune femme et son père, embarrassés, se confondent en excuses et proposent de payer mais ils sont alors emmenés dans le bureau du directeur de l'enseigne alsacienne. Ce dernier, sévère, ne croit pas un mot de leurs explications et les accuse immédiatement de "vol", témoigne-t-elle sur Twitter. L'affaire ne s'arrête pas là: la police débarque. 

"Vol à l'étalage organisé"
Soupçonnés de "vol à l'étalage organisé", les deux clients sont embarqués par deux brigades différentes et emmenés au commissariat. Une policière menace d'ailleurs Émilie, au passage, de la "taser" si elle tente de s'enfuir, relate Sud Ouest. Ils sont placés en cellule pour... 24 heures de garde à vue. La jeune "prévenue" doit notamment "enlever son soutien-gorge devant tout le monde", précise-t-elle. Traumatisant. 

Une policière "choquée" à la rescousse
Finalement, les policiers terminent leur service et sont remplacés par des collègues plus complaisants qui s'étonnent de voir ces deux personnes en cellule. Ils se renseignent sur les motifs de leur présence. "Choquée", une agente fait le nécessaire pour procéder à leur libération après... un nouveau test salivaire et quelques procédures administratives. 

Le récit complet à découvrir ici. 

IKEA France a été informée de l'incident et a publiquement formulé des excuses à la famille. La chaîne a également retiré sa plainte.

Par: rédaction 11/10/18 - 09h03