Deux hommes condamnés pour avoir voulu commettre un attentat en Belgique

Le tribunal correctionnel de Charleroi a condamné mercredi Arnaud C., poursuivi pour participation à une organisation terroriste, à une peine de 5 ans de prison avec sursis pour ce qui dépasse les 4 ans ainsi qu'à une amende de 5.000 euros avec sursis. Il a aussi prononcé une peine de 10 ans de prison ferme, 30.000 euros d'amende et la déchéance de la nationalité belge à l'encontre du deuxième prévenu, Enis S.

En juin 2016, Arnaud C. était interpellé par les forces spéciales au domicile de ses parents à Celles. Agé de 35 ans, l'individu s'était converti à l'Islam huit ans plus tôt lors de son mariage avec une Marocaine. Depuis environ deux ans, il s'était clairement radicalisé et entretenait des discussions sur le réseau social Telegram sur des groupes liés à la commission d'attentats. Il était notamment en contact avec Enis S., un habitant d'Ensival (Verviers), âgé de 19 ans et également placé sous mandat d'arrêt dans ce dossier.

Selon le parquet fédéral, ce dossier aurait pu conduire à des attentats tels que l'égorgement du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray ou de l'assassinat des policiers de Magnanville puisque les prévenus avaient réellement l'intention de passer à l'acte.

Par: rédaction 13/06/18 - 14h07