Löw: "J'ai du mal à croire ce qu'il se passe avec la Roja"

© photo news.

L'Allemagne, championne en titre, débute sa Coupe du monde dimanche 17 juin (17h00) par un match contre le Mexique au stade Loujniki de Moscou. Avec la Suède et la Corée du Sud dans son groupe, la qualification pour le deuxième tour ne devrait pas lui échapper. Mais Joachim Löw, qui aborde sa 3e Coupe du monde consécutive (la 4e avec celle de 2006 comme adjoint de Jürgen Klinsmann) ne veut pas aller trop vite. "Ce sera difficile contre les Mexicains, mais je suis convaincu que nous pourrons trouver la solution sur le terrain."

"Nous devrons être tout de suite au rendez-vous face au Mexique", a déclaré Löw. "Mais j'ai un bon pressentiment. Je sais que mon équipe sera en mesure d'atteindre à nouveau son apogée."

Löw est également revenu sur le chaos qui secoue depuis 24 heures l'équipe d'Espagne. Mercredi matin, le sélectionneur Julen Lopetegui a été licencié, au lendemain de l'annonce de son passage au Real Madrid après le tournoi.

La "Roja" sera confiée à Fernando Hierro à titre intérimaire en Russie, mais il est évident que ce changement de mentor à deux jours de son entrée dans le tournoi n'est pas optimale. "La nouvelle est totalement inattendue pour moi", a admis le technicien allemand. "J'ai du mal à croire que cela se passe aussi près du début du tournoi. Cela causera certainement des troubles inutiles au sein de la fédération de l'équipe espagnole. Mais 'La Roja' est une équipe où l'on joue les uns pour les autres. Elle ne perdra pas beaucoup de sa classe et de sa force."

Par: rédaction 13/06/18 - 17h18