Eupen accuse Malines: "Il s'est passé des choses cette semaine, c'est surréaliste"

© belga.

La fin de la phase classique a été un terrible thriller, notamment dans le cadre de la lutte pour le maintien entre Eupen et Malines. Le club malinois a clairement insinué que la partie entre les germanophones et Mouscron a pu être arrangée. Mais les Pandas ont eux aussi accusé le KVM pour ses tentatives de déstabilisation.

Jusqu'à la 73e minute, Malines avait 99% de chances de rester en D1A. Les Malinois menaient tranquillement 2-0 contre Waasland-Beveren. Eupen, qui devait s'imposer avec un but de plus que le KVM, peinait alors à trouver la faille face à Mouscron. Et puis tout s'est emballé et vingt minutes plus tard, ce sont bien les Pandas qui fêtaient leur maintien parmi l'élite après avoir inscrit quatre buts. 

Les insinuations ont fusé après coup, notamment dans le chef de Nicolas Verdier. Mais de manière plus surprenante, Hendrik Van Crombrugge, le gardien d'Eupen, a lui aussi tenu des propos remarqués sur Sporza.

"Il y a des choses qui se sont passées cette semaine autour du club, c'est surréaliste", a-t-il dit. "Je ne vais pas rentrer dans les détails mais ce sont des choses qui n'ont pas leur place dans le football. Des affaires qui sont faites pour nous déstabiliser. Sans doute par des gens désespérés et qui ont peur. Mais tant qu'il n'y a pas de preuves, vous êtes innocent (...). Je trouve que c'est plus bas que bas. Je ne suis pas depuis tellement longtemps dans le milieu du football, mais j'ai déjà côtoyé un certain nombre de joueurs expérimentés. Ils m'ont déjà raconté des histoires durant leur carrière. Mais ce qui s'est passé cette semaine, cela dépasse même toutes les histoires les plus folles. Ceux qui ont voulu nous faire du mal doivent aujourd'hui baisser les yeux."

© belga.

Un coup de téléphone suspect

Van Crombrugge n'a pas souhaité rentrer dans les détails. Mais son attaque est adressée au club de Malines. "Ils devraient d'abord balayer devant leur porte avant de nous accuser."

Siebe Blondelle a lui aussi évoqué les manipulations supposées de Malines. "C'est dommage qu'ils aient agi de la sorte. Ils devraient se regarder dans une glace. Malines a tout fait pour nous déstabiliser."

Selon Het Nieuwsblad, cinq titulaires d'Eupen ont été contactés par leur agent, qui leur aurait demandé s'ils voulaient venir à Malines la saison prochaine. 

Le président de Malines, Johan Timmermans, avait d'ailleurs été très dur après la relégation de son club. "Même si nous avions gagné 4-0, Eupen l'aurait emporté 6-0." Et le coach Dennis Van Wijk n'y allait pas de main morte non plus. "Je pense que toute la Belgique est dégoûtée."

© photo news.

par Julien Collignon 12/03/18 - 11h00